Biennale du lin, 2021

Titre : Ivresse d'un nouveau départ


L'eau est lisse, le temps est figé, Les mailles sont attrapées, immobile, en suspend. Telle une courbe
sinueuse, un petit ricochet, dépendamment de la lumière, on voit apparaitre les ondes. Je regarde le
fleuve depuis ce rochet, l'écume tape contre mon cailloux. Le fleuve a ses moments d'agitation, la
grisaille du ciel se confond avec la couleur de l'eau. Le long du fleuve, j'ai cherché mes racines, je me
suis installée pour comprendre, j'ai contemplé et regardé. L'eau peut être le reflet de notre âme,
aussi bien apaisé, dans le tumulte et l'ivresse d'un nouveau voyage.


Matériaux : Fil de lin, Lin en étoupe, lin peigné, laine, Mono filament, métal.


Technique : Tricot machine, feutrage et teinture à l'indigo.


Dimensions : 41.5 cm x39 cm

biennal 4.jpg
biennal8.jpg
biennal 5.jpg